Tout sa voir sur le bioéthanol

A l’avènement de la conscientisation écologique, l’industrie automobile se tourne de plus en plus vers des solutions durables. En ce sens, l’utilisation du bioéthanol en tant que biocarburant figure parmi l’une des alternatives prises en compte par l’État français pour préserver l’environnement. Voici un tour d’horizon pour en savoir un peu plus sur le bioéthanol.

Comment obtient-on le bioéthanol ?

Le bioéthanol est obtenu en utilisant le phénomène de biomasse. Plus concrètement, il est issu de la transformation de produits végétaux agricoles. Après divers processus de fermentation industrielle, le sucre ou l’amidon contenu dans ces végétaux sont transformés en alcool. Distillé et déshydraté par la suite, on obtient enfin le bioéthanol. Les principales matières premières utilisées à l’échelle européenne sont les céréales (maïs, blé) et les betteraves. D’autres pays comme le Brésil par exemple, utilisent pour leur part la canne à sucre.

Le bioéthanol pour quoi faire ?

Le bioéthanol présente comme principal atout son utilisation au même titre que les autres carburants pour les divers moyens de transport. De provenance naturelle, la combustion du bioéthanol n’est pas nocive pour l’environnement, contrairement aux autres types de carburant issu de l’énergie fossile, qui participent à l’émission de gaz à effet de serre.

De plus, le prix du bioéthanol est moins cher à la pompe. En effet, le prix du superéthanol E85 affiche jusqu’à la moitié des prix des carburants classiques. L’éthanol mélangé à l’essence permet aussi de diminuer le prix de celui-ci à l’instar du Sans plomb 95- E10 où l’éthanol comprend jusqu’à 10 % du volume total.

Certains points sont cependant à revoir pour améliorer l’avancée de l’utilisation du bioéthanol : repenser avec tous les constructeurs (automobiles ou autres) de la compatibilité de ce carburant avec certains véhicules et augmenter son accessibilité auprès des stations d’essence.

Quelles sont les voitures compatibles ?

La plupart des moteurs qui datent d’après les années 2000 peuvent fonctionner avec ce biocarburant. Si cela vous intéresse, il est vivement conseillé de demander d’abord l’avis de votre constructeur ou d’un professionnel. En effet, l’utilisation du bioéthanol n’est pas recommandé dans certains cas. En revanche, si vous avez une voiture à essence équipée d’un moteur Flex fluel, vous pouvez utiliser directement ce biocarburant sans souci. Il existe aussi des kits de conversion au bioéthanol qu’on peut installer dans la voiture afin de pouvoir utiliser ce biocarburant.

Le bioéthanol en tant que carburant idéal est un début de réponse à la montée progressive de la demande d’énergie pour les moyens de transport. Son utilisation continue permet en effet de diminuer la dépendance énergétique dans le monde. Malgré son coût de production assez élevé, il se présente néanmoins comme le carburant du futur, et ce, à long terme.

Tout savoir sur Histovec, un site pour la vente de voiture d’occasion
En voiture, comment bien voir et être bien vu en hiver ?